Le thérapeute en relation d’aide

L’accompagnement thérapeutique

Dans son accompagnement, le thérapeute en relation d’aide formé à l’ANDC® doit faire preuve :
• d’une attitude ouverte, sans préjugé ni a priori, soit une manière d’être et de faire qui soit un encouragement continu à l’expression spontanée du client/patient,
• d’une attitude de non-jugement qui lui permette de l’accueillir sans critique, sans culpabilisation, ni conseils,
• d’une attitude de non-directivité qui donne au client/patient l’initiative complète dans sa présentation du problème, dans son itinéraire et dans son rythme d’évolution,
• d’une intention authentique de comprendre son client/patient, de découvrir son univers subjectif, c’est à dire de saisir les significations que la situation a pour lui,
• d’un engagement à entretenir avec son client une relation affectivement investie, c’est-à-dire où le thérapeute se donnera la liberté de vivre et d’exprimer ses propres émotions en lien avec son client/patient et où celui-ci pourra faire l’expérience d’une relation authentique, saine et transformatrice,
• de la capacité à assumer l’autorité requise à la conduite de la thérapie au niveau du « contenant », c’est à dire des règles qui entourent et encadrent le processus thérapeutique.

Par son attitude, son écoute et ses interventions, le thérapeute en relation d’aide accompagne son client/patient dans la reconquête du pouvoir sur sa vie. Celui-ci  peut progressivement s’accepter et assumer la responsabilité de ce qu’il vit et de ses besoins.

Cette responsabilité psychologique (qui ne doit pas se confondre avec la notion de responsabilité morale ni de culpabilité) le conduit vers une liberté intérieure de plus en plus grande et vers son épanouissement.

La formation

Les membres de l’Association Européenne des Thérapeutes en Relation d’Aide selon l’ANDC® ont reçu, au minimum, une formation de base de 1200 heures et ont été diplômés, soit par le Centre de Relation d’Aide de Montréal®, soit par l’Ecole Internationale de Formation à l’ANDC®.

Les membres de l’AETRA-ANDC suivent un travail individuel de thérapie en relation d’aide pour eux-mêmes et sont supervisés régulièrement dans l’exercice de leur pratique. Ils poursuivent leur formation par des programmes de formation continue agréée par l’Association .

Les membres son tenus à poursuivre leur formation soit en Europe, soit au Québec auprès du CRAM® (Centre de la Relation d’Aide de Montréal) ou de la CITRAC (Corporation Internationale des Thérapeutes en Relation d’Aide du Canada).

Vous trouverez dans l’annuaire les coordonnées des thérapeutes en relation d’aide membres de l’AETRA-ANDC.

Les formations complémentaires apportant des spécialités sont de la responsabilité de chaque thérapeute.